La société FTZ au CERN

La société FTZ a participé à la manifestation la « France au CERN ».

 

Le CERN, l'Organisation européenne pour la recherche nucléaire, est connu comme l'un des plus grands laboratoires scientifiques du monde. Il se consacre à la physique fondamentale et à la recherche des constituants de l'Univers.
Le CERN utilise des accélérateurs et des détecteurs de  particules. Au cours des dernières années, il a été à l’origine du « World Wide Web » et a prouvé l'existence du Boson de Higgs.

 

FTZ y a présenté sa suite de logiciels de CAO électrique et de Tuyauterie et Instrumentation (P&ID) pour les travaux neufs ou la maintenance des installations.
 

article-cern-electrical-cad-process

 

Sujet du BTS électrotechnique réalisé avec

le logiciel de schémas électriques SchemELECT

>Les schémas électriques de l’épreuve du Brevet de Technicien Supérieur en Électrotechnique de la session 2013, ont été réalisés avec le logiciel SchemELECT.
Le sujet, développé par le lycée Loritz, concernait un projet concret de "motorisation du système d'installation des décors et de l'éclairage" d'une salle de spectacles. Cette salle dispose de perches mobiles définissant la mise en scène et les décors.
Le questionnement comportait quatre parties liées à :
- la création d'un nouveau départ pour alimenter l'armoire de commande
- le choix de l'automate
- le déplacement et le contrôle du positionnement des perches
- l'extension d'éclairage

Le lycée Loritz dispose de licences du logiciel de CAO électrique SchemELECT pour les étudiants en BTS électrotechnique (ET) et en Mécanique et Automatismes Industriels (MAI).
PDF: Dossier Technique épreuve BTS 2013
   

 

FTZ vient de faire l'objet d'un article dans

le journal des entreprises JDE Edition Alsace / Lorraine

Installée sur le site Oberlin à Nancy, FTZ Informatique affiche 15 % de croissance et recrute pour booster son développement.
Discret au point d’être quasiment inconnue sur la scène locale, FTZ Informatique, groupe basé sur le site Oberlin à Nancy, qui emploie une vingtaine de personnes et réalise 1,5 M€ de chiffre d’affaires, veut sortir de ce relatif anonymat.
Créée comme bureau d’études pour servir le secteur ferroviaire, l’entreprise développe et commercialise une suite de logiciels de schématique pour les métiers de l’électricité, du câblage, des procédés et de l’instrumentation.

 

Depuis trois ans et l’arrivée aux commandes d’Eric Fund, FTZ affiche des croissances à deux chiffres : « Nous avons fait +15% par rapport à l’année dernière », assure Eric Fund, qui pour autant, ne souhaite pas voir son entreprise « grossir » pour le plaisir : « Nous allons d’abord nous concentrer sur ce qui existe ». Modeste, le gérant entrevoit pourtant de nombreux axes de développement qui nécessiteraient de booster les effectifs, pour arriver à 30, voire 35 personnes. « Nous avons plein d’idées de développement, mais il faudra doubler certains postes pour pouvoir s’y consacrer », détaille Eric Fund.
En ligne de mire, la mobilité, et le portage sur d’autres plateformes de certaines fonctionnalités des solutions développées par FTZ.

 

C’est au début des années 90, à la demande de SPIE, que les équipes de FTZ ont commencé le développement d’un logiciel permettant de schématiser des circuits électriques. Aujourd’hui, la suite logicielle se décline en trois versions, pour les métiers de l’électricité, du bâtiment et de la tuyauterie. «Le temps de développement doit approcher les 100 années-homme et représente plus d’un million de
lignes de code », détaille Eric Fund. C’est depuis un coeur commun, dédié à la schématique, que les développeurs de la société ont imaginé d’autres versions dédiées à de nouveaux métiers. Opérant sur une niche de marché, FTZ a construit son succès en soignant particulièrement l’ergonomie de son logiciel. « A l’origine, ce sont des électriciens qui se sont mis à développer », souligne Eric Fund. « Ce sont donc bien des gens du métier qui ont imaginé un logiciel pour répondre à leurs besoins ».
Disposant d’une filiale au Japon et d’une en Algérie, FTZ opère dans le monde entier, pour 30% de son chiffre d’affaires, pour des références comme Eiffage, Emerson, Vinci, Kimberly Clark ou encore Mitsubishi. Un peu à l’étroit dans ces bureaux, FTZ prépare son déménagement vers la zone Nancy Porte Sud, dans un bâtiment de 400 m².
 

article ftz

 

Contact